Règlement des tournois

 

Titre I – Concepts généraux

 

Article 1 – Règle de base

 

La participation à un tournoi vaut pleine et entière acceptation de son règlement. L'organisateur du tournoi a obligation de tenir le règlement à disposition des participants, il est de la responsabilité des joueurs d'en prendre connaissance. Tout participant se doit de respecter le règlement.

 

 

Article 2 – Changement de programme

 

Les organisateurs se réservent le droit d'annuler ou de modifier tout ou partie de l’événement à leur seule et entière discrétion.

 

 

Article 3 – Interdiction aux mineurs

 

Seuls les joueurs majeurs peuvent participer au tournoi. En cas de triche le joueur sera exclu des tournois.

 

 

Article 4 – L'esprit de jeu avant tout

 

Les responsables de tournoi se doivent de considérer l'intérêt et l'équité du jeu. Les responsables peuvent être amenés à prendre une décision contraire au règlement. La décision du responsable est définitive.

 

 

Article 5 – Langue officielle

 

Seul le français et éventuellement l'anglais seront tolérés pendant un tournoi.

 

 

Article 6 – Terminologie

 

Les termes officiels sont simples : je mise (bet), je relance (raise), je paye ou je suis (call), je passe ou je jette (fold), parole (check), tapis (all-in). Il est convenu que taper plusieurs fois sur la table signifie « parole » ou « check ».

 

 

Article 7 – Réclamations

 

Le directeur de tournoi est seul responsable des décisions prises. La décision est irrévocable. De même, aucune réclamation ne peut être faite auprès d'un quelconque tiers (personne ou organisme extérieur).

 

 

Article 8 – Retards

 

Un round de retard sera toléré. Passé ce délai le joueur sera éliminé de la partie. Durant son retard, les cartes du joueur lui sont distribuées et ses blindes seront prélevées. Aucun enregistrement tardif ni entrée en retard avec un stack complet ne peut être toléré.

 

 

Article 9 – Joueur sortant

 

Un joueur est déclaré hors du tournoi lorsqu'il n'a plus de jetons ou lorsqu'il annonce clairement son abandon au directeur de tournoi. Un joueur peut toutefois quitter le tournoi sans annoncer son abandon, auquel cas ses jetons sont maintenus en jeu (les blinds tournent) et il ne sera éliminé que lorsqu'il n'en aura plus. Il est recommandé aux joueurs qui s'absentent longtemps de prévenir le directeur de tournoi. Si un joueur annonce un départ définitif, il faut lui demander d'aller le confirmer au responsable du tournoi. Un joueur éliminé doit s'annoncer au directeur du tournoi.

 

 

Article 10 – Sortants simultanés

 

Si deux joueurs (ou plus) sont éliminés en même temps à la même table ou dans le cas de la bulle, celui qui possédait le plus gros tapis au début sera le mieux classé.

 

 

Titre II – Assignation des sièges, cassage et équilibrage des tables

 

Article 11 – Sièges aléatoires

 

Au début du tournoi ainsi qu'au début de la table finale, les sièges seront aléatoirement assignés.

 

 

Article 12 – Minimum de joueurs par table

 

Le jeu commence à une table à partir de 2 joueurs assis.

 

 

Article 13 – Équilibrage des tables

 

Les tables seront équilibrées dés un écart de 2 joueurs entre les tables. On retire les places au sort pour la table finale.

 

Titre III – Pratiques générales

 

Article 14 – Nouvelle main, nouveau niveau

 

Une main commence lorsque le pot précédent est attribué. Quand le temps est écoulé dans un niveau de blindes pendant qu'une main est jouées, le nouveau niveau de blindes s'applique à la main suivante.

 

 

Article 15 – Échange de jetons et chip raise

 

Le chip raise implique la disparition totale des jetons de petite valeur qui ne sont plus utiles du fait de l'augmentation des blindes. Il sera fait pendant les pauses par le directeur de tournoi.

 

 

Article 16 – Jetons des joueurs

 

Tout joueur doit pouvoir estimer le tapis de ses adversaires. Il est obligatoire de ranger les jetons par valeur et par des piles. Les jetons de la plus forte valeur doivent rester bien visibles. La seule annonce qui est obligatoire si elle est demandée est l'annonce exacte du montant d'une mise ou d'une relance. Un joueur peut demander le nombre de jetons d'un adversaire mais celui-ci n'a aucune obligation de répondre.

 

Article 17 – Changement de jeu de cartes

 

Le directeur de tournoi est seul juge sur le marquage des cartes et le remplace si besoin.

 

 

Article 18 – Demande du time

 

Est morte la main d'un joueur ayant dépassé le délai maximum de réflexion (après un temps jugé « raisonnable » on décompte 1 minute puis 10 secondes) . Tout joueur abusant des délais peut se voir infligé des avertissements par le directeur de tournoi. Le Time peut être demandé par n'importe quel joueur de la table qu'il soit en jeu ou non.

 

 

Article 19 – Rabbit hunting

 

Le rabbit hunting (révéler les cartes qui « seraient venues » si la main n'avait pas pris fin) est interdit.

 

 

Article 20 – Transport de jetons

 

Il est interdit de transporter les jetons sauf en cas de changement de table. Durant les pauses chaque joueur doit mettre la totalité de ses jetons dans les racks prévus à cet effet. Au moment du chip raise ne pas mettre les jetons de petite valeur dans les racks.

 

 

Titre IV – Avant le jeu

 

Article 21 – Présence des joueurs à la table

 

Un joueur doit être assis à sa place lorsque la première carte est distribuée pour pouvoir jouer la main. Un joueur doit être assis à sa place pour conserver sa main vivante. Un joueur qui se lève et s'éloigne de la table alors qu'il est toujours en jeu verra sa main jetée automatiquement sauf s'il est à tapis.

 

 

Article 22 – Bouton mort

 

Le jeu en tournoi utilise la règle du bouton mort : si le joueur qui devait donner le coup est éliminé, les cartes sont distribuées par celui immédiatement à sa droite tel quele bouton l'aurait fait.

 

 

Article 23 – Bouton en heads-up

 

En heads-up, la petite blinde est au bouton et parle en premier avant le flop. Lorsque le heads-up commence, le bouton doit être ajusté afin qu'aucun joueur ne soit de grosse blindes deux fois de suite. Les cartes sont données en commençant par la grosse blinde.

 

 

Titre V – La régularité de la donne

 

Article 24 – Assistance à la donne

 

Un dealer sera mis à disposition pour la table finale.

 

 

Article 25 – Mélange des cartes

 

Le jeu se déroule de préférence avec 2 paquets de cartes distincts à chaque table. Pour le mélange des cartes : c'est la personne qui vient de donner qui mélange les cartes, les coupes et les donne au futur dealer pour qu'il puisse distribuer.

 

 

Article 26 – Mains mortes

 

Une main est morte sur un mot ou un geste indiquant un abandon mais c'est aux joueurs de vérifier la bonne interprétation du mot ou du geste par l'application de la règle de jet des cartes. Passer (abandonner le coup) oblige à jeter ses cartes faces cachées au milieu de la table. Toute main jetée ayant touché une carte morte (ou le tas central, le « muck ») est irrémédiablement morte.

Titre VI – Erreur lors de la donne initiale

 

Article 27 – La fausse donne

 

Il y a automatiquement fausse donne quand :

  • une carte est retournée, seulement les deux premières et le bouton et 2 cartes brûlées maximum
  • au moins une carte a été distribuée à un siège qui ne devait pas en recevoir
  • un joueur a été oublié par le donneur
  • nombres de cartes distribuées incorrect

 

Toute répétition exagérée de fausses donnes, d’erreurs ou de cartes retournées par un même donneur sera sanctionnée par le directeur de tournoi.

 

 

Titre VII – Erreur de donne à partir du flop

 

Article 28 – Cartes prématurées

 

Toute carte brûlée retournée reste en jeu et visible par tous. Toute carte brûlée retournée sur situation de tapis est jouée. Toute carte prématurée (flop, turn, river) doit être reprise ainsi que la carte brûlée. Refaire l'action avec une nouvelle carte brûlée.

 

 

Article 29- Board enlevé prématurément

 

Si le dealer retire le board prématurément et qu'il n'est plus clairement discernable sans avoir à retourner les cartes, la main est annulée et toutes les enchères restituées. C'est le seul cas où un coup peut être annulé. Si le board est discernable sans avoir à retourner les cartes, le coup continue.

 

 

Titre VIII – Les cartes mortes

 

Article 30 – Les joueurs sont responsables de leurs cartes

 

Tout joueur est seul et unique responsable de ses cartes. A lui de les protéger afin qu'aucune mésaventure ne puisse lui arriver. Les cartes des joueurs toujours en jeu doivent toujours rester sur la table et être visibles.

 

 

Article 31 – Mains non protégées

 

Si un joueur jette ses cartes sur le jeu non protégé d'un adversaire, le responsable du tournoi doit faire ce qu'il peut pour les identifier. Si c'est possible, le jeu du joueur qui n'a pas jeté reste en jeu mais celui-ci reçoit un avertissement. S'il n'est pas possible d'identifier les cartes, le jeu du joueur est considéré comme mort. Que la faute soit intentionnelle ou non, le joueur qui a jeté ses cartes devra être sanctionné.

 

 

Article 33 – Exposer sa main

 

Il est interdit de montrer ses cartes, ou d'annoncer son jeu pendant un coup. Dans ces cas-là la main est morte, tous jetons mis en jeu seront alors perdu. Sauf après avoir fait tapis, si le joueur retourne face visible devant lui trop rapidement, les joueurs restants pourront prendre leur décision.

 

 

Titre IX – Mises et relances

 

Article 34 – Jouer avant son tour

 

La parole fait acte, le joueur ne peut revenir sur sa décision. Les jetons seront engagés. Si le joueur a annoncé une relance elle devrai être du double de la mise. Une personne qui parle avant son tour ne pourra que suivre ou passer si une relance suit son action. Si elle passe, les jetons qu'elle a engagé seront perdus.

 

 

Article 35 – Annonce verbale prévaut

 

Une mise ou une relance doit être claire : annoncée par la parole reste la plus claire. Il est possible de ne pas parler mais la mise des jetons doit se faire en une seule fois (pas de mises étirés). Une relance peut être faite de deux manières :

  • en plaçant le montant total de la relance en un seul geste entre les jetons du joueur et le pot
  • en annonçant verbalement le montant totale avant le geste de la mise

 

 

Article 36 – Méthodes de relance

 

Si un joueur met le montant du call ou un autre montant inférieur au minimum de relance sans annoncer son intention de relancer, la mise reste un « call », la règle des 50% est applicable à ce cas.

 

 

Article 37 – Relances

 

Une relance doit être d'au moins le double du montant de la grosse blinde, de la mise précédente, ou de la relance de l'actuel tour d'enchère. La règle des 50% s'applique : si un joueur place une relance de 50% ou plus de la mise précédente mais moins que la mise minimale, il doit compléter pour effectuer une relance valable.

 

 

 

 

Article 38 – Relance à tapis préflop inférieur à la relance minimale

 

Si un joueur n'a pas assez pour relancer préflop du double de la grosse blinde, il est à tapis et les autres peuvent le suivre du montant de son tapis ou le relancer au moins du montant de la grosse blinde.

 

 

Article 39 – Mises insuffisantes sans annonce verbale

 

Si une mise insuffisante est faite par erreur mais sans annonce verbale officielle, les conséquences dépendront du type de mise :

  • mise d'ouverture insuffisante (« short bet ») : s'il s'agit d'une ouverture insuffisante, le montant doit être aligné sur la grosse blinde
  • relance insuffisante (« short raise ») : le complément sera imposé au joueur s'il avait atteint 50% du montant de la relance minimum. Dans le cas contraire, il sera contraint de simplement suivre (call)

 

 

Article 40 – Jeton de valeur supérieur

 

Après une relance (ou une blinde), le fait de placer un seul jeton de valeur supérieure correspond à un call si la relance n'est pas verbalement annoncée.

 

 

Article 41 – Compter les jetons

 

Le seul cas où une demande de compter les jetons doit être accordée est celui d'une mise.

 

 

Article 42 – Jouer « In the dark »

 

Miser avant l'arrivée des cartes du board (« in the dark ») est autorisé sans aucune limite quant au nombre de joueurs s'y risquant et au nombre de tours d'enchères ainsi déclarés.

 

 

Article 43 – Le pot complet

 

Après la réunion des jetons à la fin du tour d'enchères et en cas de désaccord sur l'origine d'une anomalie concernant la montant total, le pot est définitvement considéré comme complet.

 

 

Article 44 – Actions simultanées

 

Si deux joueurs (ou plus) agissent simultanément, ils sont considérés comme ayant joué dans l'ordre et on vérifie simplement la cohérence des actions.

 

 

Article 45 – Nombre de relances

 

Il n'y a pas de limite du nombre de relances dans les parties de no-limit

 

 

Titre X – Fin d'un coup

 

Article 46 – Montrer ses cartes sur un coup fini sans abattage

 

Un joueur peut, s'il gagne le coup sans que sa dernière mise ne soit suivie, ne montrer qu'une seule carte. Qu'il n'en montre qu'une ou les deux, il doit les montrer à l'ensemble des joueurs de la table.

 

Article 47 – Face visible

 

Toutes les cartes seront retournées face visible si deux ou plusieurs joueurs sont à tapis et que plus aucune enchère n'est possible.

 

 

Article 48 – Abattage

 

A la fin du dernier tour d'enchère, le joueur qui a effectué la dernière action agressive dans ce tour doit montrer sa main le premier. S'il n'y a eu aucune mise, le premier joueur à gauche du bouton est le premier à montrer sa main et ainsi de suite (les deux cartes). Si tous les joueurs impliqués dans le coup jettent leurs cartes, le dernier joueur à avoir des cartes en main emporte le coup et n'a pas obligation de montrer ses cartes. Un joueur n'a l'obligation de montrer ses cartes que pour réclamer un pot.

 

 

Article 49 – Demande de contrôler les cartes à l'abattage

 

Un joueur qui demande au responsable de tournoi de regarder les cartes d'un autre joueur doit exprimer clairement que c'est pour un soupçon de triche, sans quoi le responsable ne peut valider la demande. Tout usage abusif de cette demande sera sanctionné.

 

 

Article 50 – Pots extérieurs

 

Chaque pot extérieur sera divisé séparément avant tirage de la ou des cartes suivantes (flop, turn ou river)

 

 

Article 51 – Jeton indivisible

 

Le jeton indivisible va au joueur en jeu le plus près à gauche du bouton.

 

 

Article 52 – Réclamer le pot

 

Le droit de réclamer le pot prend fin lorsque la main suivante commence.

 

 

Titre XI – Éthique et sanctions

 

Article 53 – Utilisation du téléphone à table

 

L'utilisation du téléphone est interdite pendant que le joueur est en jeu. Tout joueur qui utilise sont téléphone alors qu'il a encore ses cartes devant lui verra ses cartes automatiquement mortes. De même, la présence des téléphones posés sur la table n'est pas autorisée. Le joueur devra sortir de table pour passer ou recevoir un appel.

 

 

Article 54 – Éthique

 

Aucune remarque négative ne doit être faite sur la manière d'un joueur d'un adversaire. Un joueur hors du coup ou un spectateur ne peuvent émettre aucune remarque pouvant influencer le jeu en cours : avertissement ou sanction donné par le directeur de tournoi.

Toutes attitudes excessives (gestes, bruits, paroles, tenues, objets, expressions, …) pouvant gêner le confort des autres participants peut donner lieu à des avertissements ou sanctions donnés par le directeur de tournoi. Tout retour de monnaie sera fait à la fin du tour d'enchère par le donneur.

 

 

Article 55 – Sanctions

 

Si une même faute se répète avec le même joueur, les sanctions suivantes pourront être données par le directeur de tournoi, suivant la gravité de la faute :

  • avertissement
  • amende à la hauteur de la bug blinde en cours
  • exclusion temporaire du tournoi
  • exclusion définitive du tournoi
  • exclusion définitive de l'association (validée par les membres du bureau à posteriori)

 

Le directeur de tournoi et ses assistants se réservent le droit de sanctionner toute action nuisant au bon déroulement du tournoi ou au confort de ses participants.

 

LE BUREAU